LE FRANÇAIS ET LES LANGUES D’USAGE COURANT: IMPACT SUR LES ATTITUDES SOCIOLINGUISTIQUES DES APPRENANTS DU VILLAGE FRANÇAIS DU NIGERIA

Godwin Otundi Obiakara

Abstract


Résumé

Cette étude examine les différentes languesparléesau Nigéria en vue de faire ressortir les phénomènes sociolinguistiques qui y découlent. Elle s’appesantit aussi sur les conséquences de l’usage de ces langues sur les attitudes sociolinguistiques des apprenants universitaires nigérians de français. Le cadre théorique utilisé pour cette étude s’appuie sur les analyses sociolinguistiques de Gadet (2007) et le concept de diglossie tel qu’il a été  décrit par Fergusson (1959) et Fishman (1967). Il ressort de nos analyses que l’usage des différentes langues au Nigéria peut créer des situations diglossiques qui mènent souvent à une « guerre de langues », ou une hiérarchisation de l’anglais et d'autres langues nigérianes sur le français.Pour remédier à cette situation, les éducateurs nigérians doivent prendre conscience des problèmes associés à l’usage des langues étrangères dans un milieu multilingue et réorienter la mentalité des apprenants nigérians vers un apprentissage efficace et un développement des attitudes linguistiques positives.

Mot clés: Linguistique, diglossie, contact des langues, multilinguisme.

 

 

Abstract

This study examinesthe different languages present in Nigeria with a view to highlighting the sociolinguistic phenomena that result from it. It also dwells on the consequences of the use of these languages on the sociolinguistic attitudes of French learners in Nigerian universities. The theoretical framework used for this study is based on the sociolinguistic analyses of Gadet (2007) and the concept of diglossia as described by Fergusson (1959) and Fishman (1967). Our analyses show that the use of different languages in Nigeria can create diglossic situations that often lead to a "language war", or a hierarchy of English and other Nigerian languages over French. To remedy this situation, Nigerian educators must become aware of the problems associated with the use of foreign languages in a multilingual environment and reorient the mentality of Nigerian learners towards effective learning and development of positive language attitudes

Keywords: Linguistics, diglossia, language contact, multilingualism.

 

 


Full Text:

PDF

References


Ouvrages cités

Awobuluyi, O. (1999).Language Education in Nigeria: Theory, Policy and Practice.

Retrieved fromhttp://fafunwafoundation.tripod.com/fafunwafoundation/idg.html

Baylon, C. (1991). Sociolinguistique : société, langue et discours. Paris, Nathan.

Boudreau, A. Dubois L. et D'Entremont V. (2008).«Représentations, Sécurité/insécurité et éducationen milieu minoritaire»Dans P. Dalley et S. Roy (dir.), Francophonie, minorités et pédagogie,

Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa.

Calvet, L-J. (1993).La Sociolinguistique urbaine (5e édition). Coll. «Que sais-je», No2731,

Paris, Presses universitaires de France.

Calvet, L-J. (2009). La sociolinguistique (6e éd.). Paris, PUF (Coll. Que sais-je?)

Canut, C. (1998) : Imaginaires linguistiques en Afrique. Actes du colloque del'INALCO.

Attitudes, représentations et imaginaires linguistiques en Afrique.Quelles notions pour quelles réalités? 9. novembre 1996. Paris, INALCO.

Dabène, L. (1994). Repères sociolinguistiques pour l’enseignement des langues : les

situations plurilingues, Paris, Hachette.

Dreyfus, M. et Juillard, C. (2004). Le plurilinguisme au Sénégal. Langues et identités en

devenir. Paris, Karthala.

Ferguson, C. (1959). «Diglossia» in Word, 15, 324 – 340.

Fishman, J. (1967): «Bilingualism with and without diglossia, diglossia with and without

bilingualism», Journal of Social Issues, 23 2938.

Gadet, F. (2007): La variation sociale en français. 2e éd. revue et augmentée. Paris, Ophrys.

Gardner, R. et Lambert, W. (1959). Motivational variables in second language acquisition:

a social psychological interpretation, Canadian Journal of psychology, 13: 226-272.

Gardner, R. et Lambert. W. (1972) Attitudes and motivation in second language learning.

Rowley, MA: Newbury House.

Greenberg (1963): The Languages of Africa. The Hague

Grimes, B. (ed.). (1996). Ethnologue: language of the world, 14th Edition. Dallas. SIL

International.

Gumperz, J.J. (1982). Discourse strategies, Cambridge, Cambridge university Press.

Igbeneghu, B. (2012). « La syntaxe de l’interrogation en français et en etsako : une étude

comparée »,inEureka 2, (3) 257 - 268.

Leclerc, J. (2003). « Nigéria » dans L’aménagement linguistique dans le monde,Université

Moreau, M-L. (1997).Sociolinguistique. Concepts de base. Liège, Mardaga.

Moreau, M-L. (1998).Insécurité linguistique et normes endogènes en Afrique francophones,

Paris, agence da francophonie ; Aix-en-Provence : Institut des Etudes Créoles et

Francophones : Didier-Erudition.

Simire, G. (2010). «Le français au Nigéria : une langue seconde ou étrangère ?»NUFJOL,

: (1) Department of French, Ahmadu Bello University, Zaria, Nigeria.

Tabouret-Keller, A. (2008). «Langues en contact : l´expression contact commerévélatrice de la dynamique des langues. Persistance et intérêt de la métaphore.»Journal of language contact, 2: 7-16.

Weinreich, U. (1953). Languages in Contact: Findings and Problems. New York,

Linguistic Circle of New York.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright © 2014 - 2019. JMEL All Rights Reserved.

ISSN:978-978-48450-4-5     Powered by Myrasoft Systems Ltd.(Phone Number: 08062926794)